FEMME ENCEINTE ET RONFLEMENT

Pourquoi les femmes enceintes ont tendance à mal respirer et pourquoi 40% d’elles ronflent pendant leur grossesse ?

Les principaux coupables de cette sensation de difficulté à la respiration sont les hormones ! et plus précisément les œstrogènes. Ils sont indispensable pendant la grossesse mais ils entraînent le gonflement des tissus dont les muqueuses nasales et les voiles du palais. Comme vous pouvez vous en douter cela perturbe le passage de l'air et le nez se bouche. Plus le gonflement est conséquent et en fonction du nez bouché, cela entraine inéluctablement des ronflements.

Quand pendant la grossesse les femmes enceintes rencontrent-elles ces soucis de respiration ?

Tout d’abord ce n’est pas systématique. En effet plus de la moitié des grossesses , 60% exactement se déroule sans aucun soucis de respiration . De manière générale cela commence aux alentours de la fin du premier trimestre de la grossesse. Bien souvent ça durera jusqu’à l’accouchement. Encore une fois pas de systématique mais cela reste un problème fréquent. La prise importante de poids, le stress et l’environnement trop sec pendant la nuit est évidemment un facteur aggravant .

 

Quelles sont les conséquences du nez bouché et de la ronchopathie pour la future Maman ?

Ces gènes vraiment très handicapantes pour la femme enceinte sont les principaux responsables des insomnies et des mauvaises nuits ou nuits dites non réparatrices . Difficile de récupérer parfois et la fatigue peut très vite s’accumuler . Encore beaucoup plus grave des risques d’apnée du sommeil sont possibles surtout si la femme enceinte se trouve en surpoids. Inutile de vous préciser qu’il est primordial que l’oxygénation de la future maman et de son fœtus soit bonne. Le gynécologue dirige les futures mamans vers l'ORL pour les cas les plus graves. En tout ca n’hésitez pas à consulter si vous avez le moindre doute .

Ronflements de la femme enceinte : Quelles sont les solutions ?

Des solutions existent pour aider la future maman au mieux :

  • Les sprays qui vont lubrifier les tissus .
  • Une position semi-assise avec la tête surélevée à l’aide d’un oreiller ergonomique.
  • La chambre suffisamment humide . Si vous dormez avec un chauffage ou une climatisation nous vous conseillons vivement de mettre sur votre table de nuit un petit humidificateur.
  • Les pinces nez en général (aimantés ou pas) sont souvent très efficaces et facilitent le passage de l’air.
  • La combinaison humidificateur et pince-nez donne de très bon résultats.
  • En dernier recours le médecin vous prescrira peut-être un dispositif CPAP .

 

Articles Récents